Cercle des Lecteurs du 27 septembre 2016

Portrait de D7root

Nous vous recommandons :

La femme sur l'escalier, Bernard Schlink

 

Quand le narrateur de ce roman - un grand avocat allemand âgé d'une soixantaine d'années - tombe par hasard  sur un célèbre tableau montrant une femme nue sur un escalier, dans une galerie d'art à Sydney, il décide de ne pas prendre son vol de retour et de mener l'enquête. Est-ce pour essayer de comprendre comment ce tableau de l'illustre Karl Schwind a atterri en Australie ou pour tenter de retrouver la femme qui a servi de modèle au peintre ? Ou peut-être venir à bout d'un sentiment de remords qui le ronge depuis trente-cinq ans, depuis sa rencontre avec Irène, femme de l'industriel Gundlach et maîtresse de Schwind...

La femme sur l'escalier nous parle avec force des interrogations qui traversent parfois nos existences, cette envie de savoir si elles auraient pu être différentes si... Ces "si" qui ne reçoivent que rarement des réponses.




 

 

 

 

Le journal d'un vampire en pyjama, Mathias Malzieu

 "Ce livre est le vaisseau spécial que j'ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles. Panne sèche de moelle osseuse. Bug biologique, risque de crash imminent. Quand la réalité dépasse la (science) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes. Une histoire d'amour aussi. Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n'ai rien eu à inventer. Si ce n'est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon coeur."

 

 

 

 

Le club des miracles relatifs, Nancy Huston

 

Varian est un garçon singulier, doté d'une intelligence rare et d'une mémoire sans faille. Malgré l'amour de sa famille, il s'isole dès sa petite enfance. Hypersensible, surdoué et peu viril, il est vite en danger au lycée et devient un jeune homme compulsif, impuissant, obsédé. Quand son père, depuis toujours marin pêcheur, doit quitter le foyer pour aller chercher du travail dans l'Ouest, quand sa mère demeurée seule sans nouvelles perd tout sens du réel, Varian, lui, est aux prises depuis longtemps déjà avec les voix qui parasitent et colonisent son cerveau. Et c'est dans cet état, tout à la fois vulnérable et violent qu'il part à la recherche de son père. Diplômé, il est facilement embauché sur le site de Terrebrute, au coeur même d'une région déchiquetée par de gigantesques opérations d'extraction pétrolière. Là, Varian fait la connaissance de deux activistes écologistes... Le Club des miracles relatifs est l'histoire de la confrontation entre deux formes de monstruosité, l'une humaine, l'autre post-humaine. Un livre qui explore avec force une société inimaginable, mais déjà là.

 



 

14, Jean Echenoz

 

 Cinq hommes sont partis à la guerre, une femme attend le retour de deux d'entre eux. Resta à savoir s'ils vont revenir. Quand. Et dans quel état.

 

 

 

Les perroquets de la place d'Arrezo, Eric-Emmanuel Schmitt

 "Ce mot simplement pour te signaler que je t'aime. Signé : tu sais qui."

 

Cette lettre anonyme trouble l'existence des riverains de la place d'Arezzo. Dans ce quartier élégant de Bruxelles, quel original, quel pervers, quel corbeau déguisé en colombe s'acharne à violer leur intimité ? Le message entraîne autant de promesses et d'attentes que de déceptions et de catastrophes, chacun l'interprétant à sa façon. Menée par Eric-Emmanuel Schmitt, cette ronde effrenée devient l'encyclopédie des désirs, des sentiments et des plaisirs, le roman des comportements amoureux de notre temps.

 

 

 

 

La nuit de feu, Eric-Emmanuel Schmitt

 

A 28 ans, Erir-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée dans le grand sud algérien. Au cours de l'expédition, il perd de vue ses compagnons et s'égare dans l'immensité du Hoggar. Sans eau ni vivres durant la nuit glaciale du désert, il n'éprouve nulle peur mais sent au contraire se soulever en lui une force brûlante. Poussière d'étoile dans l'infini, le philosophe rationaliste voit s'ébranler toutes ses certitudes. Un sentiment de paix, de bonheur, d'éternité l'envahit. Ce feu, pourquoi ne pas le nommer Dieu ?

 

 

 

 

Neverhome, Laird Hunt

 

Abondant en rencontres aux frontières du réel avec les monstres que la guerre fait des hommes et des lieux, ce roman magistral, largement salué par la presse américaine, propose, à travers le parcours de son androgyne et farouche protagoniste immergée dans les ténèbres du chaos, une impressionnante méditation en forme d'épopée sur la fragilité des certitudes et l'inconstance de toute réalité.

 

 

 

Docteur Voltaire et Mr Hyde, Frédéric Lenormand

 

Panique à Paris, la peste est de retour ! Voltaire aussi !

Tandis qu'une maladie mystérieuse affole la capitale, le voilà coincé entre police, assassins, médecins et son frère Armand, religieux intransigeant avec qui on le confond sans cesse. Déterminé à dissiper les brumes qui obscurcissent la raison et à éclairer l'intrigue de ses lumières, Voltaire prodigue aux populations effrayées les bienfaits de la philosophie en action. Hélas, la police continue de penser que c'est encore la faute à Voltaire...


 

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

 Dans leur grande maison, ce couple vit une étrange histoire d'amour fou. La mère est belle, un peu folle, fantasque. Le père satisfait tous les désirs extravagants de son épouse. Ils dansent le jour, la nuit, sur l'air de "Mister Bojangles" de Nina Simone. C'est la fête perpétuelle, les soirées très animées, avec les amis. Leur jeune fils vit et raconte cette existence hors du commun, avec humour, naiveté. Le journal du père montre un ton plus grave. Deux autres caractères ne manquent pas de saveur : la grue exotique qui évolue librement dans la demeure et un sénateur original. Mais la fin du roman réserve des surprises car la légèreté fait place à la dure réalité.

Ce premier roman a séduit les lecteurs. Il est drôle, plein de charme et fait rêver. Il a reçu de nombreux prix qui récompensent cet auteur de 35 ans.

Si vous aimez le jazz, écoutez "Mister Bojangles"... et vous serez au coeur de ce conte où règne la fantaisie et le dépaysement. Vous serez conquis par le style poétique, la mélancolie et la voix envoûtante de Nina Simone.

 

 

Là où rêvent les étoiles, Eric Marchal

 

 

Juin 1863, dans l'immensité désertique de la plaine d'Andalousie, deux hommes aux tempéraments opposés mais unis par la passion du progrès vont se rencontrer. L'un, Clément Delhorme, pionnier des vols d'altitude en ballon, est à l'origine des premiers modèles de prévision météorologique. L'autre, Gustave Eiffel, jeune ingénieur ambitieux, qui vient de se marier, rêve de s'établir à son compte comme constructeur. A partir de ce jour, les deux génies vont lier leurs destins et leurs rêves de records...

Au XIXe siècle, il y eut une nouvelle génération de bâtisseurs de cathédrales : ils travaillaient l'acier, le fer et le cuivre aussi bien que la pierre, partaient à l'assaut du ciel. Ces hommes vénéraient tous le même dieu et le nommaient Progrès. C'est à eux qu'Eric Marchal rend aujourd'hui hommage dans cette époustouflante histoire de famille, d'amitié et de génie humain.

 

 

 

Go to top